Urban Vitaliz

Assistance à Maîtrise d'Ouvrage (AMO) : pourquoi et comment y recourir

#AMO, #Assistance #Maîtrise #d'Ouvrage, #bureau #d'études, #ingénierie

Définition et méthode pour muscler son projet avec l'expertise technique d'une AMO

Crée 22 juin 2021 et modifiée il y a 3 mois.

  L'Assistance à Maîtrise d'Ouvrage peut vous aider à conduire les études d’opportunité et de faisabilité d’un projet de réhabilitation de friche (voire vous aider pour enclencher la réalisation du projet !). Voici une approche pour cadrer la mission d'une AMO de manière pertinente.

🚀 Plus d'info ? c'est par ici !

A quoi sert une AMO ?

L’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) vous épaule de la phase études à la phase travaux. Elle est neutre et force de conseils et de propositions pour vous guider et garantir la réussite de votre projet.

Consultez cette fiche pour comprendre ce qu'une AMO peut faire pour vous de manière plus concrète.

4 grandes étapes pour faire appel à une AMO

1- Analyse préalable

  • Localiser la friche (avec périmètre), identifier le propriétaire, préciser son historique (activités passées ou en cours), le contexte et les enjeux identifiés pour la collectivité

  • Croiser et partager les connaissances des services et des élus sur la friche ; Identifier les données disponibles (plans, photos, investigations...)

2- Définir une démarche de projet

  • Désigner un élu référent et un chef de projet

  • Mettre en place un comité de pilotage (a minima un groupe de travail)

  • Identifier les compétences externes d’ingénierie publique ou parapublique à disposition, les mobiliser le cas échéant en définissant leur mission pour les études de faisabilité et les limites avec la mission attendue de l’AMO

  • Préciser la finalité des études d’opportunité/faisabilité phase par phase :

    • Diagnostic/enjeux : les contraintes et opportunités, la future vocation du site (équipement public, logements, locaux d’activités...)

    • Scénarios contrastés /opportunité : estimation du montant de l’acquisition

    • Approfondissement du scénario retenu / faisabilité : schéma de programmation et de composition urbaine, délai/planning, dépenses/recettes pour la collectivité...

3- Rédiger le cahier des charges (CdC) et le règlement de consultation (RC)

  • Réaliser un sourcing auprès des bureaux d’études afin d’appréhender leurs pratiques pour ce type d’étude.

  • Une autre solution peut consister à passer une première mission « flash » sans publicité ni mise en concurrence préalables (seuil de dispense fixé à 40 k€ HT). Pour un montant de 5 k€ HT (soit quelques jours et 2 réunions), un programmiste expérimenté peut réaliser une mission de « cadrage » qui permettra de réaliser les étapes 1 à 2, et de rédiger le cahier des charges.

  • Dans le cahier des charges, n'oubliez surtout pas de :

    • Préciser les expertises spécifiques attendues dans la mission (foncier, viabilisation, dépollution des sols, financement...).

    • Définir un prix forfaitaire pour chacune des phases 1 et 2, des prix unitaires pour les phases ultérieures (journée, réunion...)

    • Estimer le coût prévisionnel de la mission ou bien définir le budget maximum du marché qui sera passé (indiquer dans ce cas le budget maximum dans le cahier des charges)

    • Définir la procédure de consultation adaptée (privilégier la procédure restreinte, ainsi que la négociation)

    • Préciser les critères de sélection des offres (en cas de budget maximum, le critère prix devient accessoire et le critère « contenu et méthodologie » de l’offre devient prépondérant)

    • Partager le CdC et le RC en comité de pilotage

4- Consulter les bureaux d’études et passer le marché d’AMO

  • Lancer la consultation

  • Négocier avec les candidats ayant présentés les meilleures offres

  • Mettre au point le marché avec le candidat de l’offre répondant le mieux à vos critères

Pour aller plus loin :

Cette ressource a été créée en collaboration avec le Syndicat des programmistes en architecture et urbanisme

  •   Un problème sur cette ressource ? Un doute, des questions ? N'hésitez pas à nous interpeller.